HISTOIRE DE LA NUTRITHERAPIE

C’EST AU XIXeme SIÈCLE QUE L’ON A COMMENCÉ À RECONNAÎTRE LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE MOLÉCULES QUI NOUS COMPOSENT: PROTÉINES, ACIDES GRAS, ET SUCRES.

PUIS, À LA FIN DU XIXeme SIECLE ET AU DÉBUT DU XXeme, LA BIOCHIMIE S’EST AFFINÉE ET L’ON A DECOUVERT L’IMPORTANCE D’ÉLÉMENTS EN PLUS PETITES QUANTITÉS DANS LE CORPS, LES MINÉRAUX ( APPELÉS LES OLIGOÉLÉMENTS) ET LES VITAMINES, DONT ON A ENFIN COMPRIS QUE LE MANQUE POUVAIT ÊTRE MORTEL ET GÉNÉRATEUR DE MALADIES COMME LE SCORBUT, LE BÉRIBÉRI, LA PELLAGRE, LE RACHITISME, L’ANEMIE….

LES MÉDECINS ONT TENDANCE À OUBLIER QUE LE PATIENT EST UN ORGANISME DONT LA SANTÉ ET LES CAPACITÉS DE GUÉRISON DÉPENDENT AUSSI DE SON ALIMENTATION, DE SON MODE DE VIE ET DE SON ÉTAT D’ESPRIT( PSYCHOLOGIE).

NOUS ASSISTONS DONC À UNE CONSOMMATION EXCESSIVE ET LARGEMENT INAPPROPRIÉE DE MÉDICAMENTS, SOURCE NON SEULEMENT DE COÛTS DE PLUS EN PLUS PESANTS, MAIS D’UN NOMBRE VERTIGINEUX D’EFFETS SECONDAIRES, QUI SONT EN GÉNÉRAL L’OCCASION DE FAIRE CONSOMMER D’AUTRES MÉDICAMENTS.

ET POUR COURONNER LE TOUT, LA NÉGLIGENCE DU CONSEIL ALIMENTAIRE, DE L’EXERCICE PHYSIQUE ET DE LA PRÉVENTION A CONTRIBUÉ À UNE AUGMENTATION CONSIDÉRABLE DU SURPOIDS, DE L’OBÉSITÉ, DU DIABÈTE, DES PATHOLOGIES CARDIO-VASCULAIRES, DES CANCERS, DES ALLERGIES, DES PATHOLOGIES INFLAMMATOIRES, AUTANT D’OCCASIONS DE CONSOMMER ENCORE PLUS DE MÉDICAMENTS.

IL EST URGENT DE REMETTRE À SA PLACE LE MÉDICAMENT, POURTANT ESSENTIEL QUAND IL EST PRESCRIT DE MANIÈRE APPROPRIÉE.

DANS TOUS LES CAS, LES COMPOSANTES NUTRITIONNELLES, COMPORTEMENTALES, PSYCHOLOGUES ET ENVIRONNEMENTALES DE LA PERSONNE EN BONNE SANTÉ OU DU MALADE NE PEUVENT PLUS RESTER L’OBJET DE QUELQUES “BONNES PAROLES” ACCESSOIRES.

IL EST INDISPENSABLE QU’ELLES CONSTITUENT LE THÈME D’UNE FORMATION APPROFONDIE DES RESPONSABLES DE LA SANTÉ PUBLIQUE, DES MEDECINS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ.

IL EST INDISPENSABLE QUE LEUR OPTIMISATION PRENNE UNE PLACE CENTRALE.

Dr KEBA TAMBA

PHARMACIEN-NUTRITHERAPEUTE

One Reply to “HISTOIRE DE LA NUTRITHERAPIE”

  1. Juste dire merci à Docteur Tamba et son équipe. Je suis père d’une adolescente diabétique et je lui dis merci parceque ses paroles sont à la mesure de ses actes. Il ne s’agit point ici de théories non fondées mais plutôt d’actes qui ont montré leurs preuves. Au début de sa maladie ma fille prenait de l’insuline mais malgré tout sa santé ne s’améliorait guère et avec le Docteur Tamba et son équipe, nous avons oublié l’insuline et avec un régime approprié ma fille se porte à merveille. Merci pour vos conseils et soutien et merci pour le combat que vous menez. Sachez que vous n’êtes pas seul dans cette lutte.Bon vent Docteur.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*