Auteur Archives: Dr Keba Tamba

Categories Ava

HISTOIRE DE LA NUTRITHERAPIE

C’EST AU XIXeme SIÈCLE QUE L’ON A COMMENCÉ À RECONNAÎTRE LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE MOLÉCULES QUI NOUS COMPOSENT: PROTÉINES, ACIDES GRAS, ET SUCRES.

PUIS, À LA FIN DU XIXeme SIECLE ET AU DÉBUT DU XXeme, LA BIOCHIMIE S’EST AFFINÉE ET L’ON A DECOUVERT L’IMPORTANCE D’ÉLÉMENTS EN PLUS PETITES QUANTITÉS DANS LE CORPS, LES MINÉRAUX ( APPELÉS LES OLIGOÉLÉMENTS) ET LES VITAMINES, DONT ON A ENFIN COMPRIS QUE LE MANQUE POUVAIT ÊTRE MORTEL ET GÉNÉRATEUR DE MALADIES COMME LE SCORBUT, LE BÉRIBÉRI, LA PELLAGRE, LE RACHITISME, L’ANEMIE….

LES MÉDECINS ONT TENDANCE À OUBLIER QUE LE PATIENT EST UN ORGANISME DONT LA SANTÉ ET LES CAPACITÉS DE GUÉRISON DÉPENDENT AUSSI DE SON ALIMENTATION, DE SON MODE DE VIE ET DE SON ÉTAT D’ESPRIT( PSYCHOLOGIE).

NOUS ASSISTONS DONC À UNE CONSOMMATION EXCESSIVE ET LARGEMENT INAPPROPRIÉE DE MÉDICAMENTS, SOURCE NON SEULEMENT DE COÛTS DE PLUS EN PLUS PESANTS, MAIS D’UN NOMBRE VERTIGINEUX D’EFFETS SECONDAIRES, QUI SONT EN GÉNÉRAL L’OCCASION DE FAIRE CONSOMMER D’AUTRES MÉDICAMENTS.

ET POUR COURONNER LE TOUT, LA NÉGLIGENCE DU CONSEIL ALIMENTAIRE, DE L’EXERCICE PHYSIQUE ET DE LA PRÉVENTION A CONTRIBUÉ À UNE AUGMENTATION CONSIDÉRABLE DU SURPOIDS, DE L’OBÉSITÉ, DU DIABÈTE, DES PATHOLOGIES CARDIO-VASCULAIRES, DES CANCERS, DES ALLERGIES, DES PATHOLOGIES INFLAMMATOIRES, AUTANT D’OCCASIONS DE CONSOMMER ENCORE PLUS DE MÉDICAMENTS.

IL EST URGENT DE REMETTRE À SA PLACE LE MÉDICAMENT, POURTANT ESSENTIEL QUAND IL EST PRESCRIT DE MANIÈRE APPROPRIÉE.

DANS TOUS LES CAS, LES COMPOSANTES NUTRITIONNELLES, COMPORTEMENTALES, PSYCHOLOGUES ET ENVIRONNEMENTALES DE LA PERSONNE EN BONNE SANTÉ OU DU MALADE NE PEUVENT PLUS RESTER L’OBJET DE QUELQUES “BONNES PAROLES” ACCESSOIRES.

IL EST INDISPENSABLE QU’ELLES CONSTITUENT LE THÈME D’UNE FORMATION APPROFONDIE DES RESPONSABLES DE LA SANTÉ PUBLIQUE, DES MEDECINS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ.

IL EST INDISPENSABLE QUE LEUR OPTIMISATION PRENNE UNE PLACE CENTRALE.

Dr KEBA TAMBA

PHARMACIEN-NUTRITHERAPEUTE

Categories Leadership

PRIVILÉGIEZ LE LEADERSHIP D’ÉQUIPE PLUTÔT QUE LE LEADERSHIP INDIVIDUEL.

PRIVILÉGIEZ LE LEADERSHIP D’ÉQUIPE PLUTÔT QUE LE LEADERSHIP INDIVIDUEL.

SI BON SOIT-IL, AUCUN LEADER NE PEUT TOUT FAIRE SEUL.

TOUT COMME DANS LE DOMAINE DU SPORT, UN ENTRAÎNEUR A BESOIN D’UNE ÉQUIPE DE BONS JOUEURS POUR GAGNER, UNE ORGANISATION A BESOIN D’UNE ÉQUIPE DE BONS LEADERS POUR RÉUSSIR.

PLUS L’ORGANISATION EST GRANDE, PLUS LES MEMBRES DE L’ÉQUIPE DE LEADERS DOIVENT ÊTRE FORTS ET NOMBREUX.

“PAYEZ LE PRIX AUJOURD’HUI POUR ASSURER LE SUCCÈS DEMAIN”.

IL N’Y A PAS DE SUCCÈS SANS SACRIFICE. CHAQUE ORGANISATION EST UNIQUE ET C’EST CELA QUI DICTERA LE PRIX QU’IL FAUDRA PAYER.

MAIS TOUT LEADER QUI VEUT AIDER SON ORGANISATION DOIT ÊTRE PRÊT À PAYER CE PRIX POUR LUI ASSURER UN SUCCÈS DURABLE.

 

Dr. KEBA TAMBA

COACH EN LEADERSHIP

Categories Ava, Healthy Mag

LA CAFÉINE

” LA CAFÉINE”

ON LA RETROUVE PRINCIPALEMENT DANS LE CACAO, LE CHOCOLAT, LE THÉ, LES BOISSONS GAZEUSES, MAIS AUSSI DANS TOUTES LES FORMES DE CAFÉ,

IMPORTANT À RETENIR:

MÊME LA DÉCAFÉINÉ EN CONTIENT EN QUANTITÉS SUFFISANTES POUR AVOIR UN EFFET NÉGATIF SUR VOUS.

TOUTES CES CHOSES SONT DES ACIDES QUI FORMENT BEAUCOUP D’ACIDITÉ ET DE MUCUS.

OBSERVÉES AU MICROSCOPE, LES TISSUS AUSSI SONT COMPROMISES, ET CELA PEUT SE VÉRIFIER PAR LA BAISSE DU pH DES URINES CHEZ LES PERSONNES QUI CONSOMMENT LA CAFÉINE.

ET EN PLUS, PENSEZ AUX ALIMENTS QUI ACCOMPAGNENT UNE TASSE DE CAFÉ OU DE THÉ( SOUVENT DES ALIMENTS HABITUELS DU PETIT-DÉJEUNER ET DU DESSERT), CHACUN D’EUX EST, A SON TOUR, UN VRAI PRODUCTEUR D’ACIDITÉ

VOUS VOYEZ MAINTENANT COMBIEN TOUT CECI EST DÉSASTREUX.

EN PLUS LA CAFÉINE CRÉÉ UNE DÉPENDANCE:

《 JE NE PEUX PAS DÉMARRER SANS MON PETIT CAFÉ LE MATIN》

COMBIEN DE FOIS ON A ENTENDU CETTE PHRASE?

LE CAFÉ EST UNE MAUVAISE RÉPONSE À UN VRAI PROBLÈME.

LE VRAI PROBLÈME, C’EST LE FAIT D’AVOIR LE CERVEAU QUI EST COMPLÈTEMENT ENGORGE, OBSCURCI .

ON A UNE SORTE DE RALENTISSEMENT GLOBAL DE L’INDIVIDU.

ET CE RALENTISSEMENT GLOBAL, ON ESSAIE DE LE CONTRECARRER AVEC LE CAFÉ.

CE QUI SE PASSE EST FACILE À COMPRENDRE.

LA CAFÉINE, QUI EST LA MOLÉCULE ACTIVE, PASSE TRÈS RAPIDEMENT DANS LE SANG.

IL FAUT MOINS DE 15 MINUTES APRÈS UNE PRISE DE CAFÉ POUR QU’ON LE RETROUVE DANS LE CERVEAU.

PARCE QUE LA CAFÉINE PASSE TRÈS FACILEMENT A TRAVERS LA BARRIÈRE HEMATO-ENCEPHALIQUE.

CETTE CAFÉINE VA VENIR SQUATTER LES RÉCEPTEURS D’UN PRODUIT QU’ON APPELLE L’ADÉNOSINE

L’ADÉNOSINE EST UN PRODUIT QUI EST SECRÈTE PAR LE CORPS POUR RALENTIR LE FONCTIONNEMENT CÉRÉBRAL, POUR NOUS METTRE DANS UNE FORME DE LÉTHARGIE.

ET POURQUOI NOUS METTRE DANS UNE FORME DE LÉTHARGIE?

ET BIEN, PARCE QUE LES RÉSERVES EN GLYCOGÈNE DU CERVEAU SONT ÉPUISÉES, ET QU’IL N’Y A PLUS ASSEZ DE SUCRE DANS LE CERVEAU,

IL EST COMPLÈTEMENT ENGORGE DE LYMPHE,

ET IL S’AGIT DE LE NETTOYER DE CETTE LYMPHE.

ET DONC FINALEMENT LE CORPS ENVOIE UNE MOLÉCULE QU’ON APPELLE L’ADÉNOSINE POUR DIRE:

OK, LÀ IL N’Y A PLUS DE SUCRE, C’EST COMPLÈTEMENT ENGORGE, IL EST TEMPS DE FAIRE UNE PAUSE, ET LAISSER LES QUANTITÉS DE SUCRE REMONTER ET LA LYMPHE SE DÉSENGORGER

ET C’EST LE MESSAGE QUE VA RECEVOIR L’ADÉNOSINE.

CEPENDANT QUE VA FAIRE LA CAFÉINE QUAND ON BOIT DU CAFÉ?

ELLE VA ALLER PRENDRE LA PLACE DE L’ADÉNOSINE SUR SES RÉCEPTEURS, EMPÊCHANT AINSI L’ADÉNOSINE DE SE FIXER ET DE JOUER SON RÔLE.

DONC DEVANT LE BESOIN DU CORPS D’ÉLIMINER CETTE LYMPHE ÉPAISSE, DE RECONSTITUER LES STOCKS EN GLYCOGÈNE,

QU’EST-CE QU’ON A À LA PLACE EN PRENANT DU CAFÉ?

ET BIEN, ON EMPÊCHE CE PROCESSUS NORMAL DU CORPS HUMAIN DE SE DÉROULER CONVENABLEMENT.

UNE MAUVAISE COMPRÉHENSION, OU UN MAUVAIS MODÈLE IDÉOLOGIQUE NOUS AMÈNE À PRENDRE LES MAUVAISES DÉCISIONS.

ON S’OCCUPE DES SYMPTÔMES EN IGNORANT LA CAUSE OU LA SOURCE DES PROBLÈMES.

L’ASSOUPLISSEMENT, EN CE MOMENT, EST LA SOLUTION PHYSIOLOGIQUE PARFAITEMENT ADAPTÉE QU’A IMAGINÉ LE CORPS POUR POUVOIR PERMETTRE CETTE ÉLIMINATION ET CETTE RECONSTITUTION DU STOCK DE GLYCOGÈNE

MAIS COMME ÇA TOMBE MAL PARCE QU’IL Y’A DU BOULOT À FAIRE , UNE SITUATION À RÉGLER, ON SE LÈVE LE MATIN ET IL FAUT ALLER TRAVAILLER,

DONC ON PENSE AVOIR BESOIN D’UN COUP DE TONUS AVEC LE CAFÉ MATINAL.

COMMENT EST-CE QU’ON POURRAIT Y RÉPONDRE DE MANIÈRE ADÉQUATE?

L’ADÉNOSINE EST SÉCRÉTÉE EN RÉPONSE À DEUX BESOINS:

-PREMIÈREMENT: BESOIN DE SUCRE ET DE GLYCOGÈNE

– DEUXIÈMEMENT: ENGORGEMENT LYMPHATIQUE AU NIVEAU DU CERVEAU.

ET SI ON APPORTAIT AU CORPS QUELQUE CHOSE QUI A LA FOIS ÉTAIT CAPABLE DE FAIRE BOUGER LA LYMPHE ET TOUT REMETTRE EN CIRCULATION.

CELA S’APPELLE L’ASTREINGENCE, QUI VEUT DIRE VENIR TIRER LITTÉRALEMENT LES PRODUITS DU CERVEAU.

ET QUELQUE CHOSE QUI VA APPORTER DU SUCRE DE MANIÈRE DIRECTEMENT ASSIMILABLE.

IMAGINEZ MES CHERS AMIS QU’IL N’Y PAS MIEUX QU’UN TRÈS BON JUS DE FRUITS POUR SATISFAIRE CES 2 BESOINS.

ET ON AURA GAGNÉ PHYSIOLOGIQUEMENT.

VOUS VOYEZ DONC.

Dr. KEBA TAMBA
NUTRITHÉRAPEUTE ET COACH EN SANTÉ, BIEN-ÊTRE ET DU MENTAL.

 

Categories Ava

LES EFFETS DE L’INFLUENCE

LES EFFETS DE L’INFLUENCE

LE VRAI LEADER EST LA PERSONNE QUE LES GENS SUIVENT AVEC PLAISIR ET EN TOUTE CONFIANCE.

CHACUN DE NOUS EST INFLUENCÉ PAR LES AUTRES ET INFLUENCE LES AUTRES.

VOICI LES 3 COMPOSANTES DU “TRIANGLE DU POUVOIR” QUI AIDENT LES LEADERS À PROGRESSER :

●LA COMMUNICATION

●LA RECONNAISSANCE

●ET L’INFLUENCE.

VOUS COMMENCEZ PAR COMMUNIQUER EFFICACEMENT. CELA MÈNE À LA RECONNAISSANCE DE VOS CAPACITÉS ET LA RECONNAISSANCE À SON TOUR MÊME À L’INFLUENCE.

UNE PERSONNE PEUT ÊTRE “EN SITUATION DE CONTRÔLE “PARCE QU’ ELLE A ÉTÉ NOMMÉE À UN POSTE.

A CE POSTE ELLE PEUT AVOIR DE L’AUTORITÉ.

MAIS LE VRAI LEADERSHIP EST BEAUCOUP PLUS QUE D’AVOIR DE L’AUTORITÉ; C’EST BEAUCOUP PLUS QU’AVOIR LA FORMATION TECHNIQUE ET SUIVRE LES DIRECTIVES APPROPRIÉES.

LE VRAI LEADER C’EST LA PERSONNE QUE LES AUTRES VONT SUIVRE AVEC PLAISIR ET EN TOUTE CONFIANCE.

UN LEADER CONNAÎT LA DIFFÉRENCE QU’ IL Y’A ENTRE ÊTRE UN PATRON ET ÊTRE UN LEADER.

●LE PATRON POUSSE SES EMPLOYÉS À TRAVAILLER; LE LEADER LES ENCADRE.

●LE PATRON DÉPEND DE SON AUTORITÉ; LE LEADER DÉPEND DE LA BONNE VOLONTÉ.

●LE PATRON INSPIRE LA CRAINTE; LE LEADER INSPIRE L’ENTHOUSIASME.

●LE PATRON DIT《JE》; LE LEADER DIT《NOUS》.

●LE PATRON ATTRIBUE LE BLÂME POUR L’ERREUR, LE LEADER RÉPARE L’ERREUR.

Dr. KEBA TAMBA

COACH EN LEADERSHIP